Il y a 10 ans, Kim Clijsters remportait le 10.000 $ du Charles-Quint avant de s'envoler sur le circuit pro

GANSHOREN Le Charles-Quint accueillera du 4 au 13 juillet sa dixième édition de son 10.000$ de l'Iris Ladies Trophy avec un nouveau commandant de bord, Jacques Maes. "En Belgique, les compétitions internationales tentent à disparaître avec la suppression du tournoi d'Hasselt et d'Anvers, souligne l'organisateur de l'événement. "Sans oublier qu'à l'époque, le Heysel ou Forest National organisait son Belgium indoor. Plus bas dans la hiérarchie, il reste encore quelques compétitions majeures qui permettent aux plus jeunes de faire le pas entre les juniors et le circuit WTA. Le Charles-Quint en fait partie. Nous offrons la possibilité à des jeunes ambitieuses d'affronter de bonnes joueuses internationales et surtout, en cas de succès, de grappiller leurs premiers points à la WTA."

Mettre sur pied un 10.000 $ reste accessible en Belgique. Néanmoins, il faut respecter des règles. "Nous bossons sur le projet depuis dix mois, poursuit Jacques Maes. En septembre, il a fallu réveiller les sponsors qui sont très nombreux. Ensuite, nous avons réservé notre date au calendrier ITF. Reste alors tous les détails pratiques. Nous avons, durant le tournoi, deux hôtels pour accueillir les joueuses ainsi que des voitures pour tous leurs trajets. Nous planifions les heures d'entraînements..."

Bref, un vrai tournoi WTA en miniature avec comme mission de permettre l'éclosion du nouveau talent de demain. "Nous espérons ne plus jamais revoir ces joueuses. Notre tournoi est une étape devant les mener vers la WTA. Par exemple, Kim Clijsters a remporté la première édition du tournoi, en 1998. Elle a connu ensuite le succès que tout le monde sait."

Et, il est bien là, le succès de ces 10.000 $. Ils permettent au public d'applaudir les coups de raquette de talents en devenir qui sont encore accessibles du grand public.

Cette année, Jacques Maes apporte une touche personnelle à cet- te oeuvre. Le lundi 7 juillet, le Charles-Quint se muera en salle de spectacle à l'occasion de la première soirée des joueuses.

Qui succédera à la Française Mohn, la révélation de la saison dernière ? Cette saison, Sofie Oyen, 16 ans, est la favorite dans le clan belge.

Thibaut Vinel

En 1998, Kim Clijsters battait en finale du Charles-Quint la Tchèque Sobotkova. Un an plus tard, elle remportait son premier titre WTA. (D.R.)