En vue de la redistribution des fréquences en 2019, les différentes radios jouent des bras pour être reconnues