L'ancienne coupole des Spirou a laissé place au Spiroudome. Elle revient aujourd'hui au centre aéré de Marcinelle

MARCINELLE Avec Despi pas de gaspi, c'est la devise de l'échevin des Sports de Charleroi qui hier matin présentait la Coupole et le terrain synthétique qu'elle abritera désormais.

«La coupole est à tout le monde. Ce n'est pas l'affaire des Zèbres et du Sporting de Charleroi. Il y a un programme à la carte ouvert à tous.» insiste Claude Despiegeleer.

Autrefois installée à l'emplacement actuel du Spiroudome. Cette énorme tente de 100 mètres sur 60 a déjà une longue histoire à Charleroi. En 1991, la ville de Charleroi l'a acquise pour un montant de 50 millions de francs soit 1,240.000 euros. Elle a d'abord abrité une antenne de l'académie de tennis Nick Bolletierri sur le site du Parc des sports à Charleroi Nord. En 1996, les Spirou ont quitté la Garenne pour venir s'y installer. Après quelques années, l'équipe des Spirou s'est sentie à l'étroit dans l'édifice. Après la construction du Spiroudome autour de la coupole, on ne pouvait jeter cette dernière. C'est ainsi qu'est venue l'idée de démonter la structure et d'aller la remonter ailleurs.

Le centre aéré de Marcinelle situé face à la cité de l'enfance pourra donc profiter désormais de cette structure qui permet d'organiser des rencontres sportives à l'abri de toutes les intempéries. «On a choisi l'endroit car il y a peu de riverains et cela permet d'éviter tous les problèmes de voisinage. De plus, la coupole est encaissée dans le sol et de ce fait, on ne la voit presque pas de la chaussée», déclare l'échevin.

Au niveau de la construction de l'édifice, plusieurs opérations ont été nécessaires. Un nouvel égouttage a été construit sous le terrain spongieux. Une nouvelle bâche blanche cette fois a été réalisée par une société thudinienne, Hecq. L'éclairage de l'ancienne coupole a été récupéré et un terrain synthétique a été placé à l'intérieur de la coupole. En tout, les travaux, le démontage compris, ont coûté plus ou moins 570.000 euros.

Quatre terrains de sports en plein air entourent la coupole. Des manifestations sont déjà prévues notamment un championnat européen de Beach Soccer et un championnat de Hockey. Mais, vu la situation du centre aéré, Despi a décidé de ne plus s'aventurer dans de grands projets dans ce quartier de Marcinelle avant de connaître le tracé de la E 420.

© La Dernière Heure 2003