Le fait que Meghan soit seule à Londres, sans parents et amis, a contribué au fait que la famille royale lui ouvre les bras