L’équipe Idemasport-Biowanze, qui cumule les résultats en 2012, s’est présentée hier

PRÉSENTATION THIMISTER Si la Wallonie dispose de champions, elle tient à mettre tout en œuvre pour encadrer et former ses nombreux jeunes talents. En plus de la continentale Wallonie-Bruxelles-Crédit Agricole créée l’an dernier et qui continue à faire ses preuves, il y a désormais son vivier : l’équipe d’Espoirs (avec contrat Rosetta) Idemasport-Biowanze (il y a donc 3 continentales wallonnes avec T-Palm-PCW).

Dirigée par Christophe Brandt (et par Christophe Detilloux), elle a déjà fait beaucoup parler d’elle depuis le début de saison en cumulant les résultats. Mais elle n’a été présentée qu’hier, suite au retrait du Forem et d’Actiris, les deux sponsors prévus dans ce projet d’équipe formatrice et remplacés par Idemasport et Biowanze. “On tient à les remercier, ils nous soutiennent vraiment”, explique Brandt. “Notre début de saison s’est très bien passé, avec des résultats mais aussi avec la progression de nos coureurs, ce qui est à nos yeux le plus important.”

Les coureurs, hier, mettaient tous en avant la bonne ambiance du groupe. “Nous ne sommes plus dans des clubs mais bien dans une équipe, avec un vrai esprit d’équipe.” Maxime Anciaux enchaînait : “On est parfaitement encadré, et personnellement, je me sens plus fort qu’il y a un an.”

La meilleure preuve du bienfait de cette équipe réside en la personne d’Antoine Demotié. Considéré l’an dernier comme “un bon coureur moyen” par Brandt, le Liégeois s’est transformé en solide leader en 2012, avec cinq victoires, dont trois de prestige, en classe 2, avec une étape du Triptyque des Monts et Châteaux et deux sur le récent Tour des Carpathes. “Mon premier succès m’a débloqué, ensuite, j’ai bien enchaîné, grâce à un super travail de l’équipe, notamment de Vallée et de Van Heuverswijn au Carpathe.”

J. Gil.

Prometteurs et talentueux, les espoirs d’Idemasport-Biowanze rêvent de gravir tous les échelons du cyclisme. gillebert