Carine Vyghen annonce trois nouveaux "bébés" du Mouvement socialiste à Bruxelles. On n'en est pas encore là

BRUXELLES C'est dans le bureau d'échevin qu'elle devra bientôt quitté que Carine Vyhgen a présenté hier les grandes lignes du programme du Mouvement socialiste (MS), sous la bannière duquel - et en cartel avec le MR - elle se présentera aux prochaines élections communales. La dissidente du PS qui a récemment perdu ses attributions à la Ville de Bruxelles en compagnie de Jean-Baptiste De Crée en a profité pour annoncer la naissance, effective ou en préparation, de trois nouveaux "bébés" du mouvement à Bruxelles. À Ixelles, Evere et Saint-Josse. Le premier, officialisé par Carine Vyghen, serait emmené par l'échevin ixellois (également sans attributions) Jean-Pierre Brouhon (ex-Ecolo). Le hic ? Ce dernier dément.

"Je suis en effet adhérent au Mouvement socialiste, précise-t-il. Mais uniquement à titre privé. Et la liste que je présente aux électeurs n'est pas une liste MS. On ne peut pas dire qu'il y ait un MS à Ixelles. J'ai déjà dit que je m'en occuperai après les élections".

On en est à peu près au même point à Saint-Josse où le conseiller communal (ex-CDH) Thierry Balsat a monté une Liste communale marquée à gauche et composée d'indépendants. "Il est vrai que nous soutenons et nous nous reconnaissons dans le Mouvement socialiste, confie-t-il. Mais pour l'instant nous attendons de voire que le MS ne soit pas uniquement un mouvement de déçus du PS. Et nous nous présentons uniquement sous le label Liste communale".

Du côté d'Evere, c'est vers l'ancien président de la locale PS qu' il faut aller pour trouver le Mouvement socialiste. Albert Sacré, le confirme : "Il n'est plus possible de travailler au PS pour des raisons d'éthique et de déontologie". Le dissident devrait voir son éviction du PS actée lundi. Quant aux élections communales d'octobre, Albert Sacré est toujours dans l'expectative. "Il est un peu tard pour confectionner une liste MS, confie-t-il. Mais j'ai reçu des propositions de tous les partis démocratiques." Si le dissident trouve une place sur une liste, il promet de faire campagne au nom du Mouvement socialiste.

Ce dernier, qui est également actif dans diverses entités wallonnes, axera une campagne à gauche sur la démocratie participative pour la mise en place de consultations populaires, de conférences de citoyens et leur participation au budget. Le Mouvements socialiste, composé majoritairement de déçus du PS, se présentera le plus souvent en cartel. "Nous sommes des déçus du PS qui avons décidé de réagir positivement", a encore indiqué Carine Vyghen.

Mathieu Colleyn