Gérard Holtz évoque l’attrait que le maillot de leader de la Grande Boucle a toujours eu sur ceux qui ont eu l’honneur et le bonheur de le porter… ou non !