ANNIVERSAIRE

Rosa Bouglione, la grand-mère d’Alexandre, bientôt centenaire

BRUXELLES Rosa Bouglione – née Rosa Van Been –, c’est l’un des liens qui unit cette grande famille du cirque à la Belgique. Originaire d’Ixelles, la grand-mère d’Alexandre Bouglione fête ses 100 ans le 21 décembre. Une femme à la vie trépidante… et encore très active ! “Je suis en train de cuisiner des choux à l’étouffée parce que ma fille adore ça”, nous confie-t-elle lorsque nous la surprenons en lui téléphonant à son domicile parisien.

La Belgique, Rosa ne l’a jamais vraiment quittée. “Ma famille avait une ménagerie. Nous étions des gens du voyage, passant de ville en ville, mais j’ai été à l’école à Ixelles pendant plusieurs années. À la moindre occasion, je suis retournée en Belgique.” D’ailleurs, d’ici à quelques jours, le cirque Bouglione se représente à Wavre… et Rosa d’être triste de ne pouvoir les accompagner. “Mes jambes ne me le permettent plus.”

Depuis toute petite , Rosa dompte les fauves. “Mon père m’a appris à rentrer dans les cages”, raconte celle qui n’a compté que “quelques coups de griffes par-ci par-là”.

En 1928, Rosa se marie avec Joseph Bouglione. Avec cet époux né également dans le cirque, elle va parcourir le monde. Brésil, Argentine, France… les tournées ne cesseront de s’enchaîner. “Aujourd’hui, je regrette de ne plus pouvoir voyager en caravane comme à l’époque”, dit-elle.

Si la vie de Rosa est remplie de souvenirs, elle est aussi riche des enfants nés de son union avec Joseph. Le couple a en effet mis au monde quatre garçons et trois filles. Chez les Bouglione, le sable de l’arène doit couler dans leurs veines. Aujourd’hui, quatre générations rassemblant quelque 53 petits, arrière et arrière-arrière-petits-enfants font partie du métier. “Dès deux ans, ils s’aventurent tous sur la piste. Ils sont courageux car il faut beaucoup de volonté pour persévérer dans le cirque”, confesse Rosa.

F. L.

L’année dernière, Rosa avait encore fait le voyage jusqu’à Bruxelles pour retrouver sa ville natale où elle a vu le jour le 21 décembre 1910.