Rendez-vous le samedi 30 mars dès 19 h 30 pour le Night Trail de Frameries

TRAIL FRAMERIES Semblable tout en étant différent du jogging, qui semble en perte de vitesse, le trail connaît une croissance constante. Il faut dire que la philosophie de la discipline, aussi appelée course nature, est de chasser la monotonie à travers des changements de surface.

Plutôt que des routes asphaltées, les traileurs sont friands de chemins de campagne, de sentiers ou, en l’occurrence, de terrils. Ce sont ceux du Borinage, avec en prime une vue sur le paysage montois, que l’ASBL Madres, à la tête du Night Trail Frameries, se propose de faire découvrir aux participants.

À partir de la salle Max Audain, et alors que les marcheurs (6, 14, 20 ou 27 km) seront aussi les bienvenus, ce sont trois distances qui seront proposées aux traileurs : 6, 14 ou 27 kilomètres. Pas d’obstacle en vue, si ce n’est l’obscurité dans la mesure où les premiers départs ne sont pas attendus avant 19 h 30. “L’épreuve se courra à la lampe frontale. Vissée sur le front, elle sera indispensable malgré la présence d’une équipe de balisage”, explique Pascal Baland, qui apporte son expérience de co-organisateur du Troll Xtrem Run. “La course de nuit demande plus de discipline mais n’en est pas moins conviviale. C’est d’ailleurs pour l’esprit qui règne lors des trails que tant de participants y adhèrent.”

Rompue aux exigences d’une telle organisation, l’ASBL Madres, qui regroupe une cinquantaine de sportifs autour d’épreuves de course ou de VTT, pourra compter sur la collaboration de la police boraine et de la zone Mons-Quévy, qui seront présents sur l’un ou l’autre carrefour dangereux.

Pour fêter dignement le 5e anniversaire de l’épreuve, le nombre de participants sera doublé. Terminées, les pré-inscriptions ont enregistré 400 demandes. Mais comme le précise l’équipe organisatrice, “il sera encore possible de s’inscrire sur place”.

Kevin Centorame

Rendez-vous le samedi 30 mars dès 19 h 30 pour le Night Trail de Frameries (photo prétexte).Avpress