Selon le député André Frédéric, il s’agit d’un cas d’abus de faiblesse, qui est punissable par la loi