Un fonctionnaire des finances décortiquera la politique de son patron

TOURNAI Le Centre d'information et d'éducation populaire du Mouvement ouvrier chrétien de la Wallonie picarde (Moc) organise trois conférences intéressantes avec Marco Van Hees, auteur notamment du livre : Didier Reynders, l'homme qui parle à l'oreille des riches.

Dans son livre de 140 pages paru aux éditions Aden, Marco Van Hess passe en revue les huit années du ministre Reynders au cabinet des Finances (1999-2007), en évaluant les conséquences de son action pour la population, les entreprises, les grosses fortunes et les fraudeurs.

Le bilan est fabuleux pour certains. Pour les plus nantis, c'est clair. Mais pour le commun des contribuables, les chiffres sont loin d'en attester selon lui. Licencié en sciences politiques (ULB), Marco Van Hees est journaliste et fonctionnaire au ministère des Finances.

Au terme d'une analyse claire et rigoureuse, l'auteur démontre par exemple que "VW Forest a bénéficié d'un cadeau fiscal équivalant à 706.683.455 € en 20 ans et qu'Albert Frère paie moins d'impôt que sa femme de ménage."

Marco Van Hees illustre la face cachée de la politique fiscale menée par Didier Reynders. Les impôts ont-ils diminué ? "Oui," assure Marco Van Hees, "mais... uniquement pour les plus riches ! "

Le ton est donc donné au débat par ce fonctionnaire des finances qui a osé aussi titrer en juin dernier son nouvel ouvrage Le Frankenstein fiscal du Dr Reynders.

Si vous souhaitez en savoir plus, le Mouvement ouvrier chrétien vous invite à aller l'écouter et débattre avec lui le mardi 23 septembre à 20 h au château Burbant, à Ath; le jeudi 25 septembre à 20 h à la salle le Dauphin (côté jardin), rue des Combattants, 20 A, à Mouscron et le 30 septembre à 20 h à Notre Maison, avenue des États-Unis, 10, à Tournai.

Y. B.