La praline réalisée par Lionel Focant distinguée lors du marché du chocolat.

C'était le premier concours auquel participait ce jeune chocolatier.

Le huitième marché provincial du chocolat, qui a attiré la toute grande foule ce dimanche à Tubize, constituait aussi une première : un jury présidé par le baron et cuisinier renommé Pierre Romeyer a attribué l'appellation de praline du Brabant wallon 2007 à une création chocolatée. Trois candidats étaient en course, et c'est le jeune chocolatier Lionel Focant, de Limal, qui a été distingué.

Cinq critères ont guidé le choix du jury : l'harmonie et l'originalité des saveurs, la qualité de l'assemblage, la créativité dans la forme et la présentation générale. La praline de Lionel Focant a obtenu au total 80 points mais Pierre Romeyer, lors de la proclamation des résultats, a souligné la qualité de l'ensemble des créations soumises. "C'était très, très bien, a-t-il précisé. Il n'y a pas de secret : avec du bon, on fait du bon. Je félicite les artisans pour ce qu'ils ont réalisé."

Et concrètement, cette nouvelle praline ? Visuellement, c'est un petit carré de chocolat mais sur lequel on trouve le logo de la Province. "C'est un transfert, avec des colorants alimentaires, explique Lionel Focant. C'est une praline trempée, que l'on fait entièrement à la main. La base, c'est une ganache, donc un mélange de crème fraîche et de chocolat, mais en ajoutant quelque chose pour la rendre plus moelleuse. L'arôme, c'est de la violette. Pour le goût, j'ai voulu qu'il soit subtil : il ne vient pas tout de suite quand on l'a en bouche, il faut attendre un peu."

C'était le premier concours auquel participait Lionel, qui travaille en semaine chez un chocolatier renommé et a lancé il y a trois ans son propre atelier (www.chezlio.be) à Limal. Il s'agit encore d'une activité complémentaire, mais elle prend de plus en plus d'ampleur.

Avis aux gourmands, des portes ouvertes y sont organisées le 22 avril.

V. F.

Lionel Focant est le créateur de la praline du Brabant wallon 2007. Celle-ci a été choisie par un jury présidé par Pierre Romeyer.