Serge Verhaegen n'est pas Wavrien, mais apprécie la convivialité des Macas

WAVRE «Ce que je vais dire est forcément objectif et personnel, mais je trouve que Wavre fait moins province que d'autres villes de même catégorie. Je ne dis pas cela pour Nivelles que je connais moins, mais pour d'autres. Je reconnais aussi que si je suis arrivé à Wavre, ce n'était pas par choix mais plutôt par la force des choses, mais j'apprécie vraiment. Ce qui fait que le résultat de votre sondage n'est que chose logique.»

Serge Verhaegen habite Limelette, mais il est tous les jours dans le zoning Sud de Wavre. Le patron de Bedimmo est aussi pour l'instant le président de l'Association des entreprises de Wavre (ADEWavre) qui compte 143 membres. Il apprécie particulièrement le piétonnier commerçant de la cité du Maca, mais aussi «le parking des Carabiniers. Ce n'est pas vraiment un endroit spécifiquement beau, mais il me plaît. Et il est même possible de se garer! Et le centre a bien été rénové. Ce qui fait que la cité a tout pour attirer l'attention.»

Quand on le pousse dans ses derniers retranchements, Serge Verhaegen ne peut s'empêcher de sortir un mot pour qualifier Wavre: «La Wallifornie! Je sais que pour beaucoup, cette appellation a un côté péjoratif, mais c'est pourtant bien ce qui qualifie la cité du Maca. C'est une ville qui attire des entreprises de pointe dans les nouvelles technologies, mais qui montre aussi l'exemple. Il faut tout de même rappeler que la carte Proton, que tout le monde connaît aujourd'hui, a été lancée à Wavre.»

Et montrer l'exemple, les entreprises de Wavre vont également encore le faire bientôt: «C'est, en effet, dans le parc d'affaires que va s'ouvrir la première crèche de zonings de Wallonie, au titre de projet pilote. Et nous avons encore notre projet de Fondation pour la jeune entreprise pour aider les jeunes sociétés à s'installer et à éviter l'écueil des premières années si difficiles à passer.»

© La Dernière Heure 2004