Port Sud a largué les amarres, au 23 quai Demets. Entre histoire et jobs. Première pierre en octobre

RÉNOVATION ANDERLECHT Un premier coup de pioche au 1er octobre 2012; une rénovation aboutie en janvier 2014 : telles sont les balises d’un projet Port Sud qui, doucement, prend forme, au 23 quai Demets. Un an après la présentation théorique du devenir des 3.000 m2 de Pneumatic Center, les Fabrice Cumps (échevin PS et président d’Anderlecht Moulart, du nom de l’ancienne meunerie) et Evelyne Huytebroeck (Ecolo, ministre bruxelloise de la Rénovation urbaine) ont avancé d’un cran. In fine, les multiples fonctions promises au site industriel via 7,6 millions du fonds Feder, porteront la griffe du bureau Bogdan&Van Broeck Architects. Lequel a émergé entre 24 autres projets.

De quoi se composera cette zone du canal d’ores et déjà étiquetée économie urbaine, développement intégré ? “Nous allons tisser du lien social, tisser les fonctions, tisser dans le temps”, indique Fabrice Cumps.

Ambitieux, cet espoir de 15.000 visiteurs, l’an ! Oui, mais encore ? Futur carrefour, lieu habité”, le bâti se muera en Centre d’interprétation. En l’occurrence, de la “réalité du quartier”, pour reprendre une définition que signa José Menendez, le patron d’Euclides, un entre d’entreprises unissant les opérateurs. Comprenez que l’on proposera, sur 1.000 m2, une approche “cohérente, fidèle” du passé de l’entrepôt plus que centenaire que nourriront espace scénographique, expos, ateliers, etc.

Au confluent du site d’exception, s’érigera aussi, dixit Fabrice Cumps encore, un “carrefour entre les éléments naturels”. Oups ! L’écosystème mêlant eau, immensité de la vue citadine et de la campagne y seront à l’honneur, si vous voulez.

Concrètement ? Ces briques et béton abriteront aussi un centre d’entreprises (3.000 m2 subdivisés en 15 parcelles). C’est que le lieu de mémoire se veut, en parallèle, vecteur d’emploi. À l’échéance 2014. Guy Bernard Scannez le Q/R code, pour observer le site, de plus près

Port Sud (actuellement l’usine Pneumatic Center) deviendra pôle économique, social, culturel.dr, s lecocq