VIRELLES

L’animal récupéré à Bruxelles a été relâché dans les eaux de l’étang

NATURE Le spectacle est inhabituel et impressionnant. Plusieurs dizaines d’enfants et d’adultes ont assisté à la remise en liberté d’un castor hier matin aux étangs de Virelles.

Beaucoup n’avaient jamais vu cet animal en vrai. “Je fais souvent des stages à l’Aquascope et j’ai déjà vu des traces de castor et des coups dans les arbres, mais je n’ai jamais vu l’animal comme aujourd’hui”, explique Amandine. “Je pensais qu’il serait plus petit. Il est beau et ses pattes arrières sont palmées. C’est impressionnant.”

Valentin a quatre ans et est venu assister à l’opération avec sa maman. “Il a marché et plongé dans l’eau. Il a retrouvé sa nouvelle maison”, raconte-t-il.

C’était une première pour sa maman également. “Je n’avais jamais eu l’occasion de voir le visage d’un castor. Je l’imaginais plus petit. C’est important de venir sur le site avec les enfants. La nature leur permet de s’épanouir. Je compte mettre le mien en stage ici pendant les vacances.”

Le site des étangs de Virelles est idéal pour le castor. “Il s’agit d’une réserve naturelle avec des étangs et des rivières. L’endroit est protégé”, précise Anne Sansdrap, chargée de la promotion à l’Aquascope. “Il a de la nourriture avec les saules. Un autre castor vit déjà sur le site. Nous avons relâché une femelle donc, si l’autre animal est un mâle, nous espérons avoir des bébés.”

Cette remise en liberté exceptionnelle coïncide également avec le 6e anniversaire de la création de l’Aquascope. “C’est un rêve. Nous espérons prochainement pouvoir montrer des images des castors aux visiteurs. Des caméras sont en tout cas installées sur les berges.”

Marie Adam

Le castor de 25 kilos a été relâché hier matin dans les étangs de Virelles devant des spectateurs émerveillés.