TOURNAI

Le FDF va lancer l’offensive à Tournai, avec Gaëtan Trannoy, vice-président des jeunes MR, à sa tête

POLITIQUE Petit à petit, le Front démocratique des francophones (FDF), très présent à Bruxelles et dans sa périphérie, fait son nid dans les cités de Wallonie. Tel était, et tel est toujours le souhait du président de parti, Olivier Maingain.

Et Selon nos informations, le FDF, partenaire du MR, lancera très bientôt de nouvelles sections en Région wallonne. Certains existent déjà, comme à Charleroi.

Une conférence de presse devait se tenir il y a quelques jours, mais finalement, ils préfèrent visiblement attendre une bonne opportunité. Et l’occasion rêvée sera bientôt donnée. Le 27 mars prochain, le mouvement extrémiste et indépendantiste flamand du Voorpost a prévu diverses actions dans les “régions volées à la Flandre” en Wallonie, et notamment dans la cité de Clovis.

Toujours selon notre même source, Tournai abritera également une section du FDF. Le président de l’antenne a été récemment désigné. Il s’agit de Gaëtan Trannoy, actuel vice-président des jeunes MR de Tournai.

Le président des jeunes MR de la cité des Cinq Clochers, Jean-François Letulle, assure ne pas être au courant. “Si c’est dans l’idée de s’inscrire dans la mouvance du MR, si c’est pour jouer l’unité, cela peut être une valeur ajoutée, notamment en vue des élections de 2012.”

Il n’est cependant pas certain que cette arrivée passe si bien que cela. Car le MR tournaisien est déjà gangrené par des querelles internes, entre ceux soutenant la chef de file Marie-Christine Marghem et les autres, plutôt derrière Marie-Hélène Crombé-Berton.

Récemment, il nous a été rapporté que le conseiller communal Benoît Mat (MR), absent lors d’un conseil communal il y a quelques mois, avait demandé au maïeur, Christian Massy, de l’excuser personnellement, et non à la chef de file Marie-Christine Marghem. Ambiance…

L. Dup.