C’est surtout l’amitié entre Bourvil et de Funès qui affleure dans ce documentaire truffé d’anecdotes.