En Angleterre, le montant annuel des droits TV s'élève à quelque 1,370 milliard €. La plus grosse part est due aux retransmissions à l'étranger : 950 millions €. On dénombre pas moins de 81 diffuseurs dans 208 pays différents. Les droits TV domestiques sont estimés à 420 millions €, soit près du double du nouveau contrat de la Bundesliga.

En Italie, chaque club détient ses droits. Cette situation profite surtout aux grands clubs. Raison pour laquelle, en janvier 2007, l'autorité antitrust a demandé aux instances du foot italien de revenir à la vente collective. À partir de 2010, la moitié des recettes des droits TV sera répartie équitablement entre toutes les équipes de Serie A. L'autre moitié sera répartie au prorata des audiences et des résultats des clubs. Des estimations situent le prix total du Calcio autour de 700 millions sur deux ans.

La situation est similaire en Espagne : les clubs de la Liga négocient leurs droits. Ainsi, en 2006, le Real a cédé ses droits audiovisuels à Mediapro jusqu'à la saison 2012-2013 pour 1,1 milliard €. Mediapro détient aussi ceux du FC Barcelone pour 1 milliard sur sept saisons.

En France, Canal Plus (460 millions €) et Orange (208 millions €) ont signé en début d'année un juteux contrat : 668 millions €/an jusqu'en 2012.

Aux Pays-Bas, une nouvelle chaîne câblée a vu le jour : Eredivisie Live (60 millions €) qui, en partenariat avec la chaîne publique NOS (21 millions €), a signé pour cinq saisons (2008-2013) un contrat total de 81 millions € par an.

Pour notre Jupiler Pro League, Belgacom, en collaboration avec la RTBF et la VRT, a reconduit son contrat pour la période 2008-2011, pour un montant de... 44,7 millions € annuels.

Edgar Makanga