ARLON On vous en avait parlé il y a un peu plus d'un mois. Après trois victoires, dont le championnat provincial de la section du centre (Brabant wallon, Luxembourg et Namur), Gaëtan Bille venait de prendre une autre dimension avec des résultats internationaux au Tour de Brescia et au GP Patton, notamment. Mais depuis, il a fait plus que confirmer. S'il a remporté une autre kermesse, il vient surtout de remporter une épreuve de renommée en Italie : la 2e journée du Trofeo Emilio Paganessi (UCI 1.1). Alors qu'un groupe de douze hommes tentait l'échappée dans le premier col de cette course internationale, le bon grimpeur arlonais a décidé de faire le bond tout seul. Et en fin de course, quand cette bonne échappée s'est allégée des éléments les moins forts, Gaëtan était toujours dans le coup. "Un Italien a attaqué, suivi après du champion d'Europe du contre-la-montre (et 4e du Championnat du Monde de Spa-Francorchamps) , Sokolov, et j'ai décidé d'y aller", explique Bille, qui n'a pas hésité à contre-attaquer pour s'imposer en solitaire. Si ce succès de prestige va accroître sa renommée, Gaëtan Bille était déjà suivi puisque Carlo Bomans, le coach national des juniors, l'avait sélectionné pour le Giro Delle Lungiana, qui commen-ce ce jeudi pour se terminer dimanche. "C'est une grande joie d'être en équipe nationale et depuis que j'ai appris la nouvelle, j'ai axé ma préparation pour être en forme pour ce rendez-vous." Il était déjà monté en puissance juste avant son succès en Italie en terminant 3e d'une étape de la Ronde des Vallées, en France, où il a terminé 5e du général.

J. Gil.