Docteur en Sciences, Alain Quintart a donné son nom scientifique au mammifère de Franquin

BONSECOURS Ce mardi 12 avril sur la RTBF, l'émission Forts en tête sera consacrée à Franquin. L'occasion pour Alain Quintart, Docteur en Sciences et par ailleurs secrétaire de la commission de gestion du Parc naturel des Plaines de l'Escaut, de revenir sur une belle histoire.

«J'étais chef du service éducatif de l'institut royal des sciences naturelles, en charge de la vulgarisation concernant les iguanodons de Bernissart. En 1982, Franquin avait sonné pour me demander de trouver un nom scientifique au Marsupilami. Je lui ai fait une proposition. Les noms sont latinisés. J'avais donc pensé à Marsupilami franquini, avec comme le veut la règle le nom en majuscules de celui qui donne cette appellation, à savoir QUINTART, ainsi que la date de publication, 1989. Le coup de fil de Franquin datait de 82 et je n'avais plus eu de nouvelle jusqu'en 1986, date à laquelle il m'avait envoyé une gravure de René Hausman représentant le Marsupilami avec le nom que je lui avais donné.» Pour rappel, Spirou et Fantasio avaient découvert cette bestiole en 1952!

Afin de faire connaître dans le monde entier la dénomination Marsupilami franquini QUINTART 1989, Alain Quintart a pu compter sur la publication d'un article établi selon les règles de la nomenclature scientifique internationale dans la revue «Les naturalistes belges». Alain Quintart est d'ailleurs président de l'association des naturalistes belges depuis 1976. «Cet article faisait un peu penser au schéma d'une découverte, comme si de certaines rumeurs était née cette idée de Marsupilami. Dans cette histoire, tout est plausible!» Le titre de l'article s'intitule d'ailleurs «Le Marsupilami, une espèce nouvelle pour la science.» Une description très pointilleuse de l'animal y est effectuée. «Afin que si un jour quelqu'un devait l'apercevoir, il puisse le reconnaître.» C'est ce cheminement qu'Alain Quintart viendra expliquer à la RTBF. Un montage d'une conférence a également été réalisé.

Nouveau coup de pouce aussi avec Zoological Record, bible qui reprend les découvertes scientifiques de l'année. Dans l'édition 89-90 figurait l'histoire du Marsupilami.

Alain Quintart l'avoue: il n'a jamais eu d'autres demandes de ce type tout au long de sa carrière. Mais comment définir le Marsupilami à l'instar des animaux réels? Il est clair que le Marsupilami et la Palombie existent pour le monde scientifique, alors. «En créant le nid du Marsupilami, Franquin a eu une idée géniale. On peut le classer dans les mammifères. Il a des poils et pond des oeufs. Mais il n'y a que très peu de mammifères qui pondent. On peut classer le Marsupilami dans les monotrèmes, comme les échidnés ou les ornithorynques. Le Marsupilami a du lait mais pas de sein. Il coule comme chez les échidnés. Le Marsupilami a sa place zoologique.»

Même Alain Quintart se demande si le Marsupilami n'existe pas réellement

© La Dernière Heure 2005