Un professeur part à la recherche de souvenirs avant une grande expo prévue pour mars 2005

SCHAERBEEK Le Palais des Sports de Schaerbeek va ressortir de terre. Du moins dans l'imaginaire. La mémoire de ce temple du sport et du spectacle, démoli vers la fin des années soixante pour laisser place à la tour du Brusilia, va revivre au travers d'une grande exposition que s'attache à organiser Jérôme Houbart, professeur d'éducation physique à l'athénée Fernand Blum et au lycée Emile de Schaerbeek. Un passionné de sports et d'histoire qui a déjà rassemblé pas mal de souvenirs autour du site. Ceux-ci seront présentés pour un mois au public à partir du 18 mars 2005, dans la salle du musée de l'hôtel communal.

«L'idée m'est venue en 2001, raconte ce prof qui plonge dans les archives qu'il a déjà récoltées à gauche et à droite, à la suite d'une rencontre avec le photographe de presse Etienne Auwera qui, au cours de sa carrière, a pris pas mal de clichés des compétitions dans le Palais des Sports. Mais j'ai aussi eu très tôt le goût des expos, de l'histoire du sport. Enfin, je suis d'origine schaerbeekoise et je sais ce que ce Palais des Sports a représenté pour la commune.»

La notoriété des événements qui s'y sont déroulés a beaucoup fait pour Schaerbeek. D'abord, les épreuves cyclistes sur la piste d'érable de 235 mètres avec les fameux Six jours de Bruxelles qui ont couronné des Van Looy, Scherens, Van Steenbergen et les arrivées de Paris-Bruxelles. C'est également avenue Louis Bertrand que le champion de boxe français Marcel Cerdan affronta Cyril Delannoit en 1948. Du jumping y fût organisé, de même que des courses de lévriers.

Les Rolling Stones et Degrelle

Les premiers shows Holiday on Ice, c'est au Palais des Sports qu'ils ont été dévoilés. L'arène a également fait dans le rock'n'roll avec, le 27 mars 1966, un concert des Rolling Stones; dans les fêtes scolaires; le foot en salle féminin; le basket-ball avec les Harlem Globe Trotters; le cirque; l'escrime Plus sinistre, dans les meetings du rexiste Léon Degrelle.

Une sacrée carrière pour ce Madison Square Garden de Bruxelles, fierté d'Ernest Van Hammée, son concepteur. Le palais fut inauguré le 5 octobre 1913 et démoli au début de l'année 1967. On le disait vétuste, inadapté aux normes de l'époque «Quel gâchis, préfère en tous les cas rétorquer Jérôme Houbart. Si on avait eu les moyens de le rénover, on aurait pu le garder. C'était le lieu de fantastiques rassemblements populaires qui donnaient une vie à Bruxelles. Une vie que la ville n'a plus jamais connue.»

Son projet d'expo, piloté en compagnie d'une demi-douzaine de ses collègues et soutenu par l'échevin de la Culture Georges Verzin, lui permet aujourd'hui de ranimer la flamme du Palais des Sports. «Ce projet est également pédagogique, ajoute M. Houbart. Avec les élèves, nous allons pouvoir retracer l'histoire du sport, des sports, de la publicité»

A ce stade, Jérôme Houbart dispose déjà d'une multitude de documents dont des photographies, des extraits de journaux, des affiches, des tickets de concerts Mais sa soif d'exhaustivité n'est toujours pas étanchée. Il lance un appel

Pour contacter Jérôme Houbart: 0478.57.75.68.

© La Dernière Heure 2004