Si Laquait quittait Charleroi, Oli serait-il la solution toute trouvée pour les Carolos ?

CHARLEROI Le mutisme que s'est imposé Bertrand Laquait cette semaine a forcément laissé libre cours à toutes les conjectures de la part des observateurs et des supporters. Il faut dire que cela ne ressemble guère à l'intéressé, disponible en diable habituellement. Si la perspective de reparler pour la énième fois d'un Standard auquel il a si souvent été fiancé dans un passé pas si lointain ne devait forcément pas être pour l'amuser, la raison principale de ce silence est sans doute à chercher ailleurs.

Sur base de quelques coups de fil discrets, nous ne nous interdisons pas de penser que le choix de Bébert est en fait dû à ses paroles très sages de samedi dernier, quand il avait tout simplement exposé la pensée de la majorité silencieuse du Mambourg : le Sporting est actuellement à sa place en fonction de ses moyens !

Oui mais voilà, cela n'avait guère plu eu égard à la ligne officielle qui veut qu'on ne remette pas en cause la qualité du troupeau zébré... "Je ne sais pas pourquoi il l'a prise mais je comprends et respecte sa décision et, d'ailleurs, je vous demande même d'en faire autant", nous disait en début de semaine Daniel Mathy, l'entraîneur spécifique de Laquait. "C'est un grand pro qui sait se gérer et il a donc ses raisons d'agir de la sorte. Sans doute entend-il ainsi se concentrer pleinement pour ce vendredi."

Et puis, il n'aura échappé à personne que le prochain mercato est, dans les faits, déjà lancé... Revenu d'Espagne cet été, Bertrand sera en fin de contrat en juin. L'occasion serait donc belle pour le Sporting d'essayer de monnayer son talent. L'homme qui avait arrangé la location à Huelva, c'est l'agent... liégeois Jorge Vidal : "Laquait n'a pas de conseiller attitré. Là, j'avais trouvé quelque chose et cela avait pu se faire. Depuis, nous n'avons plus de contacts. Je pourrais l'appeler mais, en fait, je n'entrevois rien pour lui en ce moment..."

Et de nous conseiller de nous tourner vers le marché français, terrain d'affaires de prédilection de Mogi Bayat... Wait and see !

Mais dans le cas de figure où Laquait partirait, qui à sa place ? Et là, une solution, carolo qui plus est, pourrait être toute trouvée en la personne de Renard !

Même si Oli déclare logiquement vouloir tout faire pour récupérer sa place dans la cage du Standard, il sait que son avenir est bouché à Sclessin. Voilà sans doute une hypothèse à suivre... Plusieurs sources généralement fiables accréditent d'ailleurs la thèse selon laquelle Mogi Bayat n'y aurait pas seulement déjà pensé qu'en se rasant...

Manu Salvé

Laquait s'est tu cette semaine. Sans doute pour mieux se concentrer sur sa tâche ce soir... (BELGA)