Lorsqu’il débarqua chez Yamaha au début de la saison 2017, il avait tous les atouts d’un futur champion du monde