Athlétisme

La Camerounaise du CABW s'envolera prochainement pour Pékin

NIVELLES Le rêve est devenu réalité le 5 juillet pour Carole Kaboud Me Bam (30 ans). Ce jour-là, la Camerounaise qui réside en Belgique depuis quatre ans a décroché un ticket individuel sur 400 m haies pour les Jeux olympiques lors du meeting de Chambery en battant son record personnel et celui du Cameroun avec un chrono de 56.03. En progression constante depuis plusieurs mois, celle qui s'entraîne sous la coupe de Noël Levêque, qui sera aussi présent à Pékin comme consultant pour la RTBF TV, a dû patienter presque jusqu'à la dernière limite pour décrocher sa première qualif individuelle pour le plus beau des évènements dans la carrière d'un athlète. "C'est un rêve pour moi, reprend celle qui a épousé un de nos compatriotes. J'avais déjà couru à Athènes mais avec le relais. Ici, sur une épreuve individuelle, c'est encore un autre sentiment que j'éprouve. Pour autant, je ne suis pas particulièrement surprise par le chrono réalisé. Je savais que je pouvais le faire. Mais il s'est fait attendre longtemps. En Europe, il n'est pas facile de trouver la bonne course pour faire un temps. D'autant que les conditions sont souvent changeantes."

À Nivelles, Carole Kaboud Me Bam a trouvé un terrain d'adoption. Avec un Noël Levêque toujours disponible pour la faire progresser, elle a su passer outre des premiers moments difficiles en Belgique avant d'exploser ces derniers mois dans une structure du CABW où elle se sent comme un poisson dans l'eau. En un an, celle qui avoue se sentir un peu Belge a connu une énorme progression. "J'ai effectivement amélioré mes chronos à de nombreuses reprises. Physiquement, je me sens beaucoup mieux alors que j'ai connu pas mal de soucis à ce niveau-là par le passé. L'envie et la hargne étaient là, et cela explique beaucoup de choses. La perspective d'accrocher une qualification pour Pékin m'a également énormément motivée."

Son objectif principal de la saison acquis, Carole Kaboud Me Bam ne veut pas en rester là. "Pas question de se contenter d'une participation aux JO et d'y faire de la figuration. Je veux aller le plus loin possible."

Une place en demi-finale semble à sa portée. "Là, tout est possible", glisse-t-elle.

Désormais, la Camerounaise rêve, discrètement, d'une finale olympique.

Thibaut Hugé

La Camerounaise Carole Kaboud Me Bam, qualifiée sur 400 haies, représentera le CABW à Pékin. (HUGÉ)