Jacques Borlée estime que le calme de son fils Jonathan a joué un grand rôle