Les dirigeants bertrigeois s’interrogent sur la suite de l’expérience