“Non”, mais c’est au programme… du PS

POLITIQUE HUY Grégory Vidal (PourHuy), conseiller de l’opposition, a interrogé le collège communal sur l’opportunité de l’installation d’une connexion WiFi dans la salle de l’hôtel de ville et sur la possibilité d’étendre ce WiFi à la Grand’Place.

Grégory Vidal a également interrogé le collège sur le coût d’une telle installation et sur sa faisabilité technique. C’est Jacques Mouton (MR), l’échevin en charges des Finances mais aussi de l’Informatique, qui a répondu à la question en expliquant, en substance, que le délai qu’il avait eu pour déterminer le coût d’une telle installation n’était pas assez long pour permettre un calcul précis mais qu’il s’engageait à réaliser le calcul. Il a aussi expliqué que le collège préférait se montrer “prudent” car “le propriétaire du réseau est tenu responsable de l’usage qui en est fait”.

Jean Marot (Écolo), conseiller de l’opposition, a rappelé qu’il suffit d’un message clair sur une page d’accueil pour que la ville se dédouane de cette responsabilité en cas d’usage problématique de ce WiFi par un tiers.

Le bourgmestre, Alexis Housiaux, a quant à lui déclaré que “le Parti socialiste s’associe à la prudence exposée bien que l’installation du WiFi dans la ville fait partie du programme du PS”.

Même s’il avait bien compris que sa proposition ne serait pas suivie, Grégory Vidal a néanmoins demandé qu’elle soit soumise au vote. Cette proposition contenait d’ailleurs une demande d’inscription de la dépense au budget 2013. La majorité PS-CDH-MR a voté contre. L’opposition PourHuy-Écolo a voté pour.

A.Vbb.