Les personnes âgées vivant seules peuvent aussi faire la fête le soir du réveillon de Nouvel An

NAMUR Pour certaines personnes âgées, sans famille et seules, les Fêtes de fin d'année ne sont pas toujours synonymes de joie et de bonheur.

Cependant, dans les maisons de repos, tout est mis en œuvre pour que le Nouvel An se déroule dans la bonne humeur et l'allégresse.

C'est le cas au home Degrange, à Florennes, qui compte 63 pensionnaires. "Pour les personnes âgées, les Fêtes de fin d'année ne sont pas nostalgiques", explique le directeur de l'institution. "C'est même plutôt une période où elles sont entourées car les membres de la famille, qui sont habituellement en congé, viennent plus souvent. Elles reçoivent des cartes de vœux et puis, nous organisons des nombreuses activités."

Durant dix jours, le personnel du home met en effet en place diverses activités auxquelles chaque pensionnaire peut prendre part.

"En fait, la solitude se ressent plutôt tout au long de l'année", poursuit le directeur. "Pour les personnes qui n'ont plus de famille par contre, les fêtes sont évidemment un moment de grande solitude; c'est pourquoi le personnel tente de les entourer davantage."

Aujourd'hui, bon nombre de personnes âgées vivent seules chez elle. Pour elles aussi, les fêtes sont des moments de solitude. Afin d'éviter de telles situations et suite à la demande de quelques aînés, la commune de Marche-en-Famenne a décidé d'invite les 3 x 20 à passer le réveillon de fin d'année ensemble, à la salle du syndicat d'initiative.

Apéritif, menu trois services et animation musicale sont au programme, afin que personne ne passe le cap de l'an neuf seul chez lui.

Un moyen de transport est même prévu pour les personnes ne disposant pas de voiture.

C. Bo.

Les 3 x 20 sont de plus en plus nombreux à organiser des réveillons entre eux pour ne laisser personne seul.