Les armes belges, un business juteux

Publié le - Mis à jour le

La Belgique est le premier pays exportateur d’armes légères militaires

EXPORTATIONS D’ARMES L’Europe est un petit paradis pour l’industrie de l’armement. La Belgique, riche d’une expérience séculaire, tire particulièrement bien son épingle du jeu. Sur base du rapport COARM (groupe de travail de l’Union européenne sur le commerce des armes conventionnelles), le Grip (Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité) rapporte que notre pays a été le premier exportateur européen en 2011 dans la catégorie Armes à feu portatives et pièces détachées (ML1).

Des exportations qui ont rapporté 504,371 millions d’euros. Ce montant ne comprend donc que les armes militaires classées ML1. Le royaume s’empare de fait de la première place du classement des exportateurs d’armes légères militaires.

Au total, les licences d’exportation d’armement militaire ont ramené 834,555 millions d’euros à la Belgique. Elle se classe neuvième au palmarès des exportations (8e en 2010).

Plus globalement, l’ensemble des producteurs européens a émis des licences pour plus de 37 milliards d’euros. Les destinations principales des armes belges sont, sans surprise, le Proche et le Moyen-Orient. De même que… l’Europe.

C’est un fait, l’industrie belge – et surtout wallonne – des armes militaires se porte bien. Elle profite de son savoir-faire pour fournir de nombreux pays et tout particulièrement les pays voisins. Eux-mêmes gros exportateurs d’armes. À commencer par l’Allemagne.

Il est, en revanche, délicat de déterminer avec précision quelles armes ont connu le plus de succès. Classées en catégories (ML1, 2, 3,...), le nombre de licences accordées ou refusées ne donne pas le contenu précis du contrat de vente. Pour 2011, ce sont toutefois quelque 4.833 demandes de licences qui ont été traitées par la DGO6, responsable de leur octroi pour la Wallonie.

La Belgique reste néanmoins bien considérée en ce qui concerne la transparence. Selon le baromètre 2012 de la Small Arms Survey, la Belgique obtient une note de 17 sur 25. Elle se classe septième parmi les 52 principaux exportateurs d’armes. C’est à la Suisse que revient la palme de l’exportateur qui communique le mieux.

Cela est dû, entre autres, à l’adoption d’une “position commune” au niveau européen en décembre 2008.

J.-B. M.

Scar, P90 et autres F2000 ont aussi le vent en poupe, comme le démontre leur présence sur de nombreux théâtres de conflit dans le monde…d.r.

La FN MINIMI, autre succès planétaire en provenance de Herstal.fn

La FN MAG 58 a notamment été choisie par la France pour équiper ses troupes : un contrat de 100 millions d’eurosfn

Le HP MKIII, successeur du non moins célèbre GP, est l’une des valeurs sûres de la FN Herstal

Publicité clickBoxBanner