Les étudiants de l’athénée royal de Péruwelz jouent les hôtesses et les stewards au festival du film de Mons

CINÉMA PÉRUWELZ Depuis plusieurs années déjà, l’athénée royal de Péruwelz participe activement au festival international du film d’amour (FIFA) de Mons par le biais de ses élèves de technique d’accueil, option Accueil et Tourisme (5 e et 6 e ). L’occasion pour Grégory Herphelin, leur professeur, de les plonger dans le grand bain de l’événementiel.

“À côté du volet théorique des cours, nous estimons qu’il est important d’inclure une immersion pratique pour les élèves, de les confronter aux réalités du monde du travail, avec ses règles, ses coups de théâtre parfois”, explique Grégory Herphelin.

“Contact a donc été pris avec les organisateurs du FIFA pour que nos élèves puissent participer en tant que stewards et hôtesses et notre initiative a été bien accueillie. Notre préfet, Mr Decaestecker, a lui aussi embrayé en proposant même de confectionner des cravates et foulards à l’effigie de l’athénée pour que nos étudiants soient reconnaissables lorsqu’ils sont à leur poste. Pour l’athénée, c’est une belle image de marque.”

Cette expérience peut déboucher sur d’autres demandes de prestations qui seront cette fois rémunérées. “Il y a deux ans, les élèves avaient été recontactés après le festival pour l’ouverture d’un grand magasin de sport ainsi que pour l’inauguration d’un nouveau garage”, précise Grégory.

“À ce moment-là, pour nous, le pari est réussi. Je me souviens aussi que la Ville de Mons avait reçu l’ambassadeur des Etats-Unis. Des élèves ayant pris part au FIFA avaient été invités. C’était une belle preuve de confiance.”

Pour les étudiants, il s’agit là d’une première insertion dans le monde professionnel.

Geoffrey Devaux

Ils auront passé la semaine au FIFA afin d’accompagner et de guider personnalités et invités. Devaux