Méchamment critique, Richard Gasquet n’a pas retenu son coup sur cette réforme