Le président de la THL, Fabrice Rogge, veut protéger les clubs formateurs