Les Ivoiriens au pied

de la montagne bulgare

SOFIA Pour Beveren, la Coupe d'Europe débutera en fin d'après-midi dans le stade Georgi Asparuhov du Levski Sofia. Après avoir éliminé Vaduz lors du deuxième et dernier tour préliminaire, l'équipe d'Herman Helleputte tentera de sortir son homologue bulgare afin de se qualifier pour la phase des poules.

«Les joueurs sont dans le même état qu'avant la finale de la Coupe de Belgique contre Bruges», avoue le coach waeslandien à la veille du match aller du premier tour de la Coupe de l'Uefa. «Ces derniers jours, ils arrivaient tous à temps aux entraînements, par exemple, de peur d'être privé du match pour sanction disciplinaire. Les Bulgares sont très athlétiques. Et dangereux sur phases arrêtées notre point faible. Nous avons cependant suffisamment de qualités pour forcer un bon résultat. L'important sera de marquer au moins un but, sans trop en encaisser évidemment. Mais je fais confiance à mes joueurs.»

Face à la technique et la vitesse d'exécution des Belges, les joueurs du Levski Sofia opposeront leur style plus physique et plus puissant. Pour le coach bulgare, seule la victoire importe, quel que soit le score. «Nous devons déjà faire une différence ici avant de nous rendre en Belgique pour le match retour», commente Stanimir Stoilov, qui a plusieurs fois visionné, en live ou sur cassettes, les prestations de Beveren. «Ce sera un match difficile: c'est une équipe très rapide et très technique mais sans expérience sur le plan européen ces dernières années. Cela devrait jouer en notre faveur.»

© Les Sports 2004