BRUXELLES Lionel Rigolet cuisinier de l'année pour le Gault Millau 2007 : en couronnant celui qui reprend depuis quelques années de plus en plus fermement la barre du célébrissime Comme chez Soi, les responsables du guide jaune d'origine française (mais à l'ancrage résolument belge...) misent à raison sur la créativité d'un des jeunes chefs les plus doués de sa génération.

Pas facile en effet, pour le gendre de Pierre Wynants de s'affirmer au côté d'un véritable monstre sacré de la gastronomie comme son beau-père... Et pourtant, tous les bienheureux qui ont le plaisir de fréquenter plus ou moins régulièrement la cantine mythique de la place Rouppe vous l'affirmeront : voilà déjà pas mal de temps que l'on sent souffler sur la carte un vent d'originalité bien placée qui, tout en respectant profondément la démarche qualitative qui a toujours été celle de la famille, ouvre toutes grandes les portes de la maison vers la gastronomie du XXIe siècle.

En inaugurant symboliquement, voici quelques semaines, les nouvelles installations de la cuisine à l'occasion de la célébration des 80 ans de la maison, une institution aussi vénérable que le Comme chez Soi a démontré, s'il le fallait encore, que le sens de la tradition n'oblitérait en rien l'évolution dans la créativité.

C'est donc un fameux coup de chapeau à ceux qui font déjà la cuisine de demain que donne Gault Millau, un guide comportant, par ailleurs, pas mal d'innovations pour ce millésime, même si aucun mouvement spectaculaire n'est à enregistrer au niveau des notes en tant que tel, le tiercé restant toujours mené par Peter Goossens, du Hof van Cleve à Kruishoutem (qui vient de se lancer dans une nouvelle aventure aux Musées Royaux des Beaux-arts), avec une note de 19,5/20, devant le Comme chez Soi cité ci-dessus et le Sea Grill du Radisson SAS (avec le duo Yves Mattagne et Marc Meremans), ces deux maisons ayant toutes les deux un 19/20 bien mérité.

Toutefois, parmi les trophées attribués, on notera, au titre de Grand de demain pour la Wallonie, Christophe Pauly, du restaurant Le Coq aux champs à Soheit-Tinlot, tandis que pour Bruxelles et environs, ce titre va à Dimitri Marit, du restaurant Jacques Marit à Braine l'Alleud.

En Flandre, ce titre va au duo Tim Meuleneire - Wouter Van Tichelen, du restaurant De Koopvaardij, à Stabroek. Le titre envié d' Hôte de l'Année, (sous-entendez le meilleur directeur de salle), va pour cette édition à Jurgen Lijcops, du restaurant Kasteel Withof, à Brasschaat.

À tout seigneur tout honneur, le trophée de la Brasserie de l'année va Alain Troubat pour son toujours savoureux Stirwen, à Etterbeek. Le trophée du meilleur restaurant italien de l'année va, lui, au Gavius, à Ans, tandis que celui du meilleur asiatique va au Little Asia, Bruxelles, dont nous avons déjà eu l'occasion de vous parler de la sémillante patronne, la délicieuse Quyen...

Le prix de la meilleure terrasse va pour sa part, à L'Auberge du Pêcheur, à Sint Martens Laetem, tandis que le prix de la meilleure carte des vins va au restaurant Les Gribaumonts, à Angre, et celui de la plus belle carte des desserts va au restaurant 't Zilte, à Mol.

Enfin, en toute logique, en tout cas pour terminer cette impressionnante énumération, le trophée de la plus belle carte des digestifs va à au restaurant La Gourmandine à Nassogne. Une liste touffue donc, et qui ne néglige en rien la partie francophone du pays, ce qui fera taire certaines rumeurs qui laissaient sous-entendre une flamandisation à l'excès du guide, ce qui n'est manifestement pas le cas à la lecture de cette édition...

Parmi les autres nouveautés de ce guide 2007, on signalera, outre l'apparition de recettes de chef et un répertoire des bons traiteurs, un étonnant accord avec Belgacom et plus particulièrement avec le service 1307, au moyen duquel, en demandant les coordonnées d'un restaurant, on se verra annoncer la note et les éventuelles distinctions obtenues par celui-ci dans le Gault Millau.

Enfin, signalons la toute prochaine parution d'un guide spécifique Grande région couvrant à la fois, le Saarland, la Lorraine, le Luxembourg, le Rheinland - Pfalz et la Wallonie...

En faisant souffler un vent de modernisme certain sur la cuisine du Comme chez Soi, sans jamais en avoir trahi l'esprit, Lionel Rigolet a bien mérité le titre de Cuisinier de l'Année 2007. (DH)