Une exposition monumentale le long du nouveau contournement

ITTRE C'est une première. Elle est réalisée en partenariat avec le centre culturel, et on peut dire qu'elle est plutôt réussie. Depuis ce week-end, des sculptures monumentales en acier ont pris place le long du contournement d'Ittre. On les doit au sculpteur, peintre, fondeur et dessinateur montois Johan Baudart.

Ne comptez pas sur l'artiste pour se répandre en longs discours sur ses créations. "L'oeuvre d'art, il n'y a rien à en dire", a-t-il commenté lors de l'inauguration officielle. "Elle est là, on la regarde, et elle vous parle ou pas. Il y a une émotion ou pas."

Ici, les oeuvres parlent et s'intègrent particulièrement bien dans le lieu choisi. Elles y resteront jusqu'au 10 août. Cette première, à Ittre, marque le début d'un cycle : les responsables de la culture annoncent déjà une prochaine expo de sculptures monumentales, au printemps, avec, sans doute, une autre matière à mettre en valeur.

Pour l'échevin de la Culture, Claude Debrulle, ce nouvel atout culturel pour la commune est une merveilleuse occasion d'ouvrir les enfants à l'art, hors des enceintes de musée. "Merci d'avoir choisi Ittre", a salué le bourgmestre, Axel François, en félicitant l'artiste. "Vous êtes ici dans la région du fer - avec Duferco - et de la pierre."

Johan Baudart, né en 1961 à Tournai, s'est formé à la Cambre. Il vit et travaille à Mons. Il donne également des cours de sculpture. Il a déjà participé à plusieurs expositions en Belgique ainsi qu'en Allemagne, en France, en Suisse, aux Pays-Bas, en Israël...

Spécialiste de l'acier, dont il apprécie l'aspect vivant, il s'efforce de créer ce qu'il nomme des "machines à rêves". Des machines appréciées puisque certaines oeuvres de Johan Baudart peuvent être vues à Mons, Liège, Binche ou encore à l'aéroport de Zaventem.

V. F.

Les "machines à rêves" de Johan Baudart resteront exposées le long du contournement d'Ittre jusqu'à la veille des fêtes du 15 août. (V. F.)