Made in China

CONSOMMATION "Voulant remplacer une poêle à frire, je fus alléchée par l'offre d'un ustensile avec nouveau revêtement antiadhésif et écologique Thermolon qui, de plus, est de concept belge. Je me suis réjouie, un peu trop tôt, de faire un geste pour l'environnement. Au moment de me rendre à la caisse et admirant l'objet tant convoité à un prix plus qu'abordable : stupeur ! Ce bel objet est fabriqué en Chine ! Comment justifier le prix moins élevé ? Comment expliquer le caractère écologique quand on sait que l'on doit faire des milliers de kilomètres pour nous parvenir ? De plus, connaissant le manque de scrupules des fabricants chinois, je me suis empressée de ranger cet objet dans le rayon et d'acquérir un ustensile de cuisine plus cher, mais made in France ! Je suis fière d'avoir fait une fleur à l'économie européenne."

Nicole B., par e-mail.

Belgique chérie

BRUXELLES "L'Expo 58 dont on a fêté voici peu le cinquantenaire n'est pas seulement un événement historique; c'était aussi un rêve, un projet à poursuivre pour notre propre pays, la Belgique, dont une poignée de nationalistes linguistiques, relayés par les médias, veulent la destruction pure et simple. À nous de nous éloigner du fatalisme ambiant, de cet immobilisme, qui, de plus en plus, semble de mise, et de leur barrer la voie ! "Que tous ceux qui ont visité l'Exposition de Bruxelles rentrent dans leur pays, convaincus qu'un nouvel humanisme se prépare par-dessus les civilisations anciennes, sans rien détruire, d'ailleurs, des valeurs accumulées par celles-ci au cours des siècles, et ensuite qu'ils soient convaincus aussi que cet humanisme ne s'accomplira que dans la concorde." Ainsi s'exprimait le Roi Baudouin lors de son discours d'ouverture de l'Exposition. Saurons-nous lui être fidèles ? Ainsi qu'à ceux qui nous ont précédés et qui, pour certains d'entre eux, ont sacrifié leur vie, versé leur sang, pour que ces terres restent nôtres et libres. Ne laissons pas gaspiller l'héritage ! À l'échelle belge, cette concorde, plus nécessaire que jamais dans le contexte de crise et de récession que nous vivons, ne s'accomplira que dans le cadre d'une Belgique unie ayant fait table rase, une fois pour toutes, de son système d'apartheid linguistique, destructeur, contre-nature et sans aucune racine historique. Que, pour nous, cette période de crise institutionnelle, financière et économique sans précédent soit l'occasion de reconstruire cette unité dans la diversité, mise à mal ces dernières années par ceux-là mêmes qui auraient dû la sauvegarder, unité dont notre pays a tant besoin et à laquelle il aspire. N'est-ce pas le souhait de la grande majorité des habitants de ce pays, le nôtre ?"

Jean-Pierre Destrebecq, par e-mail.

Météo or météo

ERREUR "12 h 55, météo sur RTBF (source Météo Service !). M.-P. Mouligneau présente le bulletin pour ce mardi après midi. 2° prévus sur l'Ardenne alors qu'à 12 h la température y est déjà de + 7,6° à Mont-Rigi et de + 4,0° à Elsenborn (Source RTL-IRM). Bravo Luc (Trullemans) !"

M. Decroly, par e-mail.

Pantalonnade politique

GOUVERNEMENT "À quoi a servi cette nouvelle pantalonnade entre un gouvernement d'opérette démissionaire trois fois et un Palais complètement dépassé ? On a repris les mêmes en recasant ceux qui avaient violé les lois et en faisant appel aux vestiges politiques du Nord. Histoire de se partager entre copains le fromage des marchandages particulièrement malodorant de l'attribution des mandats ministériels. Refusant de passer par les urnes malgré la chute lamentable des couples (Leterme-Reynders) - (Di Rupo-Milquet). Ils ont décidé en notre nom que demander à l'électeur son avis fût irresponsable par les temps qui courent. Dans quelques mois, on sera à nouveau dans la même situation de blocage communautaire quand reviendra BHV, bourgmestres non nommés... Enfin, l'important n'était-il pas de sauver le champagne des fêtes ? À Laeken, le Roi peut s'attendre à revoir les mêmes courtisans dans six mois. Là il faudra aller réveiller VDB si on veut encore trouver un formateur pour sauver une dernière fois la Belgique. Bonnes fêtes à tous."

Jean-Marie Charles, d'Hachy, par e-mail

Fumeur qui bronche

DISCRIMINATION "Entièrement d'accord avec L. J., de Luxembourg, au sujet de la loi discriminatoire qui frappe les fumeurs. Comme ce lecteur, cela fera deux ans ce 1er janvier que je n'ai plus mis les pieds dans un restaurant, ni dans aucun endroit non-fumeurs où je ne suis pas obligé de passer ou de me trouver. Par ailleurs, en cet hiver rigoureux, je suis écœuré de voir que la majorité des fumeurs continuent d'être obligés de se rendre à l'extérieur de leurs entreprises, des centres commerciaux,... pour s'en griller une. Lorsqu'il gèle, même le bétail, on ne le sort pas ! Je crois qu'il serait temps que les fumeurs (27% de la population belge) commencent à se liguer contre le sort qui leur est fait. On a un peu trop tendance à accepter sans broncher cette dictature anti-clopes."

Eric Fransen de Bruxelles, par e-mail.

Femmes de l'année ?

MÉRITE "En cette fin d'année, plus difficile pour certains d'entre nous, j'ai envie de mettre mon grain de sel dans votre journal. Je me demande en effet ce qu'ont fait la majorité des femmes de votre liste pour mériter un titre ! La plupart d'entre elles profitent de l'argent du contribuable pour s'habiller chez les grands couturiers et aller pavaner dans des pays où les gens meurent de faim. Des autres, la population attend en vain des décisions populaires car elles ont été élues pour ça... Les sportives et les chanteuses... soit. Pour moi, la femme de l'année est belge ou pas, travaille ou est mère au foyer, s'occupe de sa famille, veille au bien-être de chacun... tous les jours de l'année. Pourquoi ne pas plutôt proposer une liste d'infirmières, assistantes sociales,..."

Marianne, par e-mail

écrivez-nous

Envoyez votre courrier par

e-mail : dh.courrier@dh.be

SMS et MMS : 4500