Football

Le foot-études du Standard existe maintenant depuis trois ans

LIÈGE Voici trois ans qu'à l'initiative de Pierre Delahaye et Léon Bodson, Francis Nicolay et Daniel Boccar lancèrent un véritable foot-études au Standard.

Son fonctionnement est unique en Belgique, annonce Daniel Boccar, le directeur technique de l'école des jeunes. Ailleurs, on mise sur le football et les études passent au second plan. Mais comme sur 100 appelés, il n'y a que 4 ou 5 élus, les autres se retrouvent souvent démunis. Chez nous, un élève qui aurait choisi des options comme mathématiques fortes ou menuiserie peut poursuivre l'ensemble de sa scolarité et obtenir le diplôme qu'il ambitionne.

Christian Modave, en tant que directeur d'école, est tout de suite entré dans le projet. En fait, les instituts Sainte-Véronique, Marie-José, Saint-Laurent, Don Bosco et l'IPES de Seraing proposent l'étendue des options aux élèves. Les horaires des joueurs sont adaptés car les lundis, mardis et jeudis, nous venons les chercher à l'école à 10 heures pour suivre les entraînements au Bois-Saint-Jean.

L'objectif principal de ces 6 séances hebdomadaires est d'accélérer le processus de maturation footballistique d'un joueur, ajoute Daniel Boccar. Avant, il devait être prêt pour le professionnalisme à 20-21 ans. De nos jours, on retrouve de plus en plus de joueurs de 18 ans sur les pelouses. Parmi les joueurs qui ont débuté au foot-études, plusieurs sont devenus internationaux. En sélection -16 ans, nous retrouvons six éléments du Standard. Les séances d'entraînements sont préparées par modules de six semaines. Lors de ces séances, nous pouvons réaliser des apprentissages souvent négligés. Le Dr Nys assure un support psychologique aux joueurs et la section vidéo de l'athénée de Flémalle permet de visionner les entraînements et les rencontres. Avec les moyens mis en place, le club doit obtenir des résultats. Chaque saison, nous avons l'obligation de sortir des joueurs. Pour les autres, la charge de travail et l'organisation développées durant ces années seront bénéfiques pour leur vie future.