L’auteur suisse a tenté de comprendre l’incompréhensible. De dire l’indicible