L’affaire Christophe Dalmasso est digne d’un polar. Sauf qu’ici, tout est vrai et qu’un homme y a laissé la vie, en 2003, à Nice.