Un renfort de choix pour le club liégeois

WERIS Michel Dernies trace une nouvelle ligne sur sa carte de visite. Désormais, il fait partie du Pesant. Pour les plus jeunes, on rappellera que notre homme fut un des meilleurs pros wallons. À son palmarès, on épinglera, entre autres, une victoire au Grand Prix de Francfort (88), une 2e place à Liège-Bastogne-Liège la même année, et à nouveau un Top2 à Paris-Bruxelles, en 90. Il devint ensuite échevin des Sports à Tubize.

Fonction dont il démissionnera pour s’établir à Wéris, dans la province du Luxembourg. Il n’en demeura pas moins dans le milieu, puisqu’il était directeur technique du club d’Ottignies. “J’ai tenté d’apporter mon expérience aux coureurs du cru en essayant de les faire évoluer dans un climat serein. Mais les reproches de Laurent Sabiens au bénévole que j’étais m’ont convaincu de quitter, à regret, ce poste”, déclarait-il à l’époque.

Du coup, son fils Tom était transféré au Pesant. Cette fois, c’est Michel, en personne, qui rejoint le vénérable cercle liégeois cher au président Bolland. Faut-il préciser que l’on se réjouit de cette arrivée en Principauté ?

“Il est évident que sa compétence, son métier et ses relations constituent un renfort de choix pour nous”, résume Freddy Kusters, l’attaché de presse du Pesant. “L’apport d’une telle personnalité ne saurait être que bénéfique pour notre staff et pour la progression de nos jeunes affiliés.”

M.C.