Cette année, deux candidates ont pu profiter des conseils de leur mère. Jade Moens et Inès Fernandez Alonso ont toutes les deux suivi le parcours maternel et portent, à leur tour, l’écharpe rouge de finalistes de Miss Belgique. “Tous les ans, nous regardons le concours à la télé car cela rappelle de bons souvenirs à ma maman. Elle a terminé première dauphine en 1978”, nous confie Jade, fille de Françoise Moens. “Du coup, en grandissant, j’ai commencé à rêver de devenir Miss à mon tour ! Ce n’est pas elle qui a voulu que je participe à l’élection, mais elle m’a dit qu’elle me soutiendrait.”

La maman d’Inès , Martine Foulart, a, quant à elle, participé aux élections de 1984 et 1985. Et lors de sa deuxième participation, elle est arrivée dans le Top 5. “Je suis tombée sur une photo d’elle et nous en avons parlé. Sur un coup de tête, j’ai alors décidé de m’inscrire.” Du coup, la jeune femme peut compter sur les conseils maternels. “Je n’avais jamais marché avec des talons donc elle m’a expliqué comment me débrouiller ! Elle me soutient, mais elle veut aussi que je vive l’expérience par moi-même donc elle me laisse beaucoup de liberté. Elle y a participé à deux reprises car cela l’avait vraiment amusée.”

Le 8 janvier prochain, la soirée aura donc une saveur particulière pour ces deux anciennes Miss qui verront leur fille évoluer sur scène. Et peut-être remporter la couronne qu’elles avaient désiré porter.

S. L.

Inès Fernandez Alonso et Jade Moens ont toutes les deux eu leur maman qui a participé à l’élection de Miss Belgique.