Le sport en famille prend tout son sens avec le clan de Renaud Poizat

Escrime

SERAING Ils sont quatre, tous amateurs d’escrime, tous sabreurs. Le plus petit, peut-être le plus doué, c’est Alexandre, 10 ans. “J’ai suivi mon papa qui est entraîneur. J’ai de suite aimé ce sport. Ma force est avant tout dans le jeu de jambes et dans la vitesse. On dit que je vois vite ce que je dois faire pour battre mon adversaire.”

À noter qu’Alexandre a remporté un gros tournoi international en Allemagne, devant une trentaine de tireurs.

Plus sérieux, Adrien, 12 ans, s’est essayé à d’autres sports avant l’escrime. “J’aime la compétition et au karaté, il n’y en avait pas. J’ai aussi suivi papa et me voici sabreur. Ma force ? Les arrêts. Par contre, je dois encore me mettre plus bas sur les jambes.”

Toujours est-il qu’Adrien est champion national en titre.

Juliette, elle, annonce du haut de ses 13 ans qu’elle aimerait assister son père dans les cours. “Je fais du sabre, mais je vais m’essayer aux autres armes pour devenir assistante pour les cours. J’adore la technique, quitte parfois à en faire un peu trop.”

Et le papa, qu’en pense-t-il ? “C’est une chance pour moi que nous pratiquions tous le même sport, avec succès, en plus. Pendant les trajets vers la salle ou les tournois, on papote de tout et de rien et c’est l’occasion pour nous d’échanger, de nous retrouver.”

Renaud est arrivé à l’escrime en suivant... son papa aujour- d’hui décédé. “Je me suis lancé dans le sabre que je trouve plus explosif. Au départ de maître Schroeder, à Embourg, je devrais devenir directeur technique.”

Arbitre international, moniteur Adeps, Renaud louera ses services dès janvier à Gand pour aider à la préparation des élites. “Une chance qui me permettra d’être plus à même d’aider les jeunes de chez nous dans le futur.”

Alexandre, Adrien et Juliette continuent chaque semaine leurs apprentissages, avec des objectifs différents mais une passion commune : le sabre, comme papa.

Renaud Croix

Renaud Poizat et ses enfants, tous mordus d’escrime… et surtout de sabre !