Les Red Panthers espèrent profiter des espaces laissés par les Australiennes