Le président de la fédération française n’acceptera plus la tenue de Serena, ce qui a déclenché une guerre médiatique