La Bruxelloise, qui était dans l’équipe en 2014, voit un vrai potentiel dans le groupe