Le président de la Fifa, Sepp Blatter, affirme son opposition à l'arrêt Malaja, une extension de l'arrêt Bosman en matière de liberté de circulation des sportifs. `L'arrêt Malaja, combiné à l'élargissement de l'Europe en 2004, c'est l'arrêt Bosman à la puissance 10, non pas sur quinze pays ayant des niveaux de développement footballistique homogènes mais sur plus de 100 pays.´ Dans cet arrêt, le Conseil d'Etat français estimait illégale la limitation de joueuses étrangères non communautaires dans le championnat français.

© Les Sports 2003