pédophilie anvers

Marcel Vervloesem remis en liberté

La chambre des mises en accusation d’Anvers a décidé mardi de libérer Marcel Vervloesem. Cet homme de 59 ans, qui est soupçonné de faits de mœurs sur son neveu, devra cependant respecter un certain nombre de conditions strictes, parmi lesquelles une interdiction d’entrer en contact avec des mineurs ainsi qu’avec les médias. Le prévenu a été condamné en 2008 à quatre ans de prison pour abus sexuels sur mineurs, diffusion de matériel pédopornographique et escroquerie. Il a été libéré sous conditions en mai 2010. Le quinquagénaire a été à nouveau arrêté en janvier dernier pour avoir agressé sexuellement son neveu mineur d’âge.