BRUXELLES Pour les personnes exposées à un niveau de risque plus élevé, comme les personnes souffrant de problèmes respiratoires et cardiaques, les asthmatiques, les personnes âgées et les très jeunes enfants, il est particulièrement conseillé, dans les zones exposées à des concentrations élevées en polluants, de ne pas réaliser d'exercice physique intense.

En ce qui concerne spécifiquement les concentrations en particules fines (PM10), les modèles de prévisions de la Celine annoncent pour mardi et mercredi des concentrations journalières supérieures à 70 g/m3 en Région flamande, à Bruxelles et dans la zone située au nord du sillon Sambre et Meuse." L'Ardenne devrait être un peu plus épargnée notamment en raison de l'arrivée d'une perturbation en provenance de la France", explique Olivier Brasseur, spécialiste de Celine.

V. Li.