Les quatre partis invitent la SNCB à défendre un arrêt à Liège- Guillemins

Sachant que la Deutsche Bahn développe actuellement, pour 2013, un projet de liaison directe de trains à grande vitesse entre Londres et Francfort, les forces vives liégeoises soutiennent le renforcement du positionnement de la gare TGV de Liège-Guillemins dans le réseau ferroviaire international.

Aussi, vu qu’aucun arrêt n’est envisagé à ce jour entre Cologne et Bruxelles, les quatre partis invitent la SNCB à manifester son intérêt sachant que ces trains sont censés emprunter la ligne à grande vitesse passant par la nouvelle gare liégeoise.

“Vu que cette liaison empruntera un long tronçon dans notre pays, nous sommes déterminés à être très incisifs par rapport aux négociations. Il y a des compensations possibles, précise Daniel Bacquelaine (MR).

Ce n’est pas que dans l’intérêt des Liégeois mais aussi dans celui du Limbourg hollandais, du Limbourg belge et de toutes les lignes qui vont vers la province de Liège (Huy, Verviers, Basse-Meuse…). Liège a des atouts d’ouverture vers les Pays-Bas et l’Allemagne.”

Cet arrêt est déjà largement réclamé puisque près de 14.000 personnes ont signé, à ce jour, la pétition qui a été lancée sur le site Internet www.urbagora.be.

Et Eric Jadot (Ecolo) d’insister aussi sur le fait que les Liégeois risquent de perdre une ligne importante, à savoir celle qui relie Maastricht à Bruxelles en passant par Visé et Liège.

“Cette ligne assure une liaison entre deux villes de l’Eurégio Meuse-Rhin. Dans la perspective de l’exposition internationale de 2017 organisée ici, tout ce qui pourra faciliter l’accès des visiteurs à Liège a son importance”, souligne-t-il.

J. Def.

La population est invitée à réclamer un arrêt à Liège pour la liaison TGV Londres-Francfort. DEVOGHEL