?bruxellesAux 17e et 18e siècles, sabler un verre de vin signifiait faire cul sec.

S'appliquant à tous les vins, cela voulait dire qu'on l'avalait d'un coup. De même que nous jetons rapidement de la matière en fusion dans un moule en sable, nous versons le vin dans notre gosier. C'est par cette ressemblance que l'on dit jeter en sable ou sabler un verre de vin.

Cela signifie, figurément et familièrement, boire tout d'un trait, fort vite. Alors que l'expression semblerait, d'après l'origine étymologique et l'image, familière, elle s'utilise de manière relativement soutenue (ou crue comme telle) pour signifier que nous buvons le champagne... en compagnie pour une heureuse occasion.

Il serait fait allusion à la promptitude et la précipitation avec laquelle un fondeur (une personne qui coule un métal ou un alliage liquide dans un moule pour reproduire, après refroidissement, une pièce donnée) doit opérer lorsqu'il jette en sable (couler dans un moule de sable fin).

P. V.

Napoléon Ier prit fantaisie au général Dorsenne de donner un grand souper et les vins du Rhin... furent sablés.